Commune de ROSTRENEN

ROSTRENEN, évolution de la gestion des espaces verts

Commune de ROSTRENEN

 

 

• Bassin Versant :

• Bassin versant :

SAGE Blavet

• Communauté de communes :

Communauté de communes du Kreiz-Breizh (CCKB)

• 3 400 habitants

• 12 agents espaces verts et voirie

CONTACT

Monsieur LEMAIRE

mairie@rostrenen.fr

Tel : 02.96.57.42.00

Contexte et genèse

La commune de Rostrenen présente dans ce document l’évolution de ses pratiques de gestion de ses espaces verts.

Gestion initiale

En juin 2019, Philippe Le Maire prend le poste de responsable des services techniques. Lors de cette prise de poste, l’un des objectifs fixés par les élus était l’amélioration de l’embellissement associé à l’obtention de fleurs au concours des villes et villages fleuris. En effet, la commune revêtait à l’époque un caractère très minéral, le végétal était peu diversifié et les équipes étaient peu motivées par la valorisation ornementale de la commune.

Cette prise de fonction s’est aussi traduite par l’arrêt des produits phytosanitaires. Cet arrêt a engendré une augmentation importante des temps de désherbage. L’augmentation de la charge de travail couplée à des effectifs communaux en baisse depuis 2000, (passant de 24 à 12 ETP en 2022) et associés aux objectifs de valorisation des espaces extérieurs conduit les services techniques à repenser leurs pratiques.

Evolution des pratiques

Jusqu’en 2018

 

• Le fleurissement était constitué de plates-bandes et de jardinières essentiellement composé de pélargoniums, de bégonias, de pensées et de primevères achetés chez un horticulteur. Le fleurissement n’était pas suffisamment suivi et était de fait défleuri à partir du 15 Août.

• Les massifs étaient recouverts de toile tissée, composés d’arbustes, taillés systématiquement au taille haie par des entreprises en prestation.

En effet, les entreprises « Argoat Paysage » et « Etude et chantier » (entreprise d’insertion) avaient la charge de la création et de l’entretien des massifs du centre, ainsi qu’une partie des tontes hebdomadaires et du débroussaillage.

A partir de 2019

 

Tout d’abord, les agents en charge du fleurissement ont été positionnés sur des postes correspondant davantage à leurs profils et à leurs aspirations. Ils ont été remplacés par des agents ayants un profil en horticulture.

Une réflexion a ensuite été engagée avec les nouveaux agents sur les évolutions à venir, celle-ci a conduit aux actions suivantes :

• Les pieds de murs fleuris : Les semis sont directement réalisés dans les fissures, avec des espèces d’annuelles de bisannuelles et de vivaces qui permettent d’avoir un fleurissement de printemps (Alysse maritime, Pâquerette) et d’été (Lin, Pavot de californie).

L’entretien est effectué 3 fois par an, il revient à contrôler les plantes indésirables et à nettoyer les plantes fanées.

Les linéaires sont en augmentation chaque année (220 ml à l’heure actuelle), certains se développent spontanément et d’autres sont créés par des semis de printemps ou d’automne.

Requalification des massifs

 L’ensemble des massifs (7000 m²) a été remanié par les services techniques. Les toiles tissées ont été remplacées par du broyat issu de la valorisation des tailles. Certains arbustes ont été arrachés d’autres ont été rabattus, des vivaces ont été incorporées pour apporter un fleurissement estival.

Le désherbage est effectué 4 à 5 fois par an, l’apport de paillage est effectué tous les 2 ans. Les travaux de taille sont réalisés une fois par an, les vivaces sont systématiquement rabattues et les arbustes sont taillés si besoin.

La nouvelle gestion des massifs a conduit les services à acquérir du matériel de taille raisonnée, tel que des sécateurs sur batterie.

Les services ont aussi été amenés à créer de nouveaux massifs comme ceux de la salle des fêtes.

 

    Naturalisation de bulbes

    Les services techniques ont planté des bulbes dans des espaces enherbés sur une surface de 350 m². Cette pratique leur a permis d’apporter du fleurissement printanier et de justifier le changement des pratiques des fréquences de tontes.

      Les tontes

      Les services techniques ont mis en place des tontes différenciées, avec des tontes hebdomadaires dans le centre et sur le stade, des tontes tous le 2 à 3 semaines sur les autres secteurs et un site de 3 545 m² géré en éco pâturage, par l’entreprise « Argoat éco pâturage ».

        Création de fosse

        et installation de bac

        Le département des Côtes d’Armor a accompagné la commune pour réintégrer des arbres et ainsi estomper l’aspect très minéral du centre. La commune a investi dans 58 bacs planté d’arbres (bouleau et cerisier à fleurs) et a créé 35 fosses de plantation.

          Les pieds d’arbres

           Les pieds d’arbres ont été couverts de paillage ou végétalisés avec des plantes couvre-sols, comme par exemple des géraniums macrorrhizum ou des erigerons karwinskianus.

            Le fleurissement

            La commune a investi dans 2 serres tunnels. Elle achète dorénavant des micro-mottes, début avril, qu’elle rempote directement dans des pots, des suspensions et des jardinières avec du terreau auquel est ajouté de l’engrais osmocotte . Ceux-ci sont suivis et arrosés tous les 2 jours jusqu’à leur mise en place à la mi-mai.

            La commune a supprimé 111 jardinières vieillissantes et fait l’acquisition de 24 suspensions qui ont été installées sur des mats d’ancien candélabres qui ont été préalablement repeints. Les compositions végétales évoluent chaque année, elles sont travaillées en équipe en association avec le fournisseur « Voltz ». L’entretien revient à un arrosage effectué 3 fois par semaine.

            La commune a dans ce cadre investi dans une « citerne souple à eau » de 100 m3, qui récupère les eaux de toitures des services techniques. Elle permet de satisfaire les besoins en eau pour l’arrosage du fleurissement et le nettoyage de la voirie (balayeuse).

            ARBRES
            Bouleau Betula sp bac
            Tilleul Tillia sp fosse
            Copalme d’amérique Liquidambra Styracilfua fosse
            Acacia de constantinople Albizia julibrissum fosse
            Arbre de judée Cercis siliquastrum fosse
            Charme Carpinus ‘orange retz’ fosse
            Marronnier d’Inde Aesculus carnea briotti fosse
            Cerisier à fleur Prunus serrulata bac
            Chêne Quercus sp fosse
            Poirier d’ornement Pyrus calleryana chantecleer fosse

            DEPHY Collectivités Bretagne

            Pour profiter pleinement de l'ensemble des ressources du site, adhérez au réseau DEPHY Collectivités Bretagne